DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau vente de panique sur les bourses européennes vendredi

Vous lisez:

Nouveau vente de panique sur les bourses européennes vendredi

Taille du texte Aa Aa

Les bourses européennes, attaquées par les investisseurs sur les craintes de la dette publique en Europe, se replient très fortement vendredi soir. Excepté Zürich, toutes les places sont en repli de plus de 3% entraînées par les valeurs bancaires : la plus forte baisse c’est celle de l’Ibex de la bourse de Madrid avec une chute de plus de 6,5%
La peur des marchés c’est que l’Espagne ne puisse pas rembourser sa dette.
“Il y a eu un massacre sur le marché espagnol aujourd’hui, explique Constantino de Miguel, journaliste Business à Euronews, les investisseurs estiment que le gouvernement espagnol est engagé dans un cercle vicieux : en augmentant les impôts, en réduisant les salaires des fonctionnaires; l‘économie espagnole va se contracter et par conséquent réduire les revenus fiscaux de l’Etat ce qui va rendre plus difficile le remboursement de la dette. Tout ceci a un autre effet, c’est l’euro qui est revenu au niveau qui était le sien en novembre 2008, pratiquement la date du crash de la banque américaine Lehman Brothers”.
L’euro était tombé jusqu‘à 1 dollar 2365 vendredi en fin d’après-midi.
Des propos très négatifs envers l’euro de Paul
Volcker, le conseiller économique du président Barack Obama, allant jusqu‘à évoquer sa
“désintégration”, ont contribué à faire chuter l’euro face au dollar vendredi, c’est ce qu’estiment plusieurs analystes.