DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle flambée de violence au Khirghizstan

Vous lisez:

Nouvelle flambée de violence au Khirghizstan

Taille du texte Aa Aa

Partisans et opposants du gouvernement intérimaire se sont affrontés dans deux grandes villes du sud de ce petit Etat d’Asie centrale, Djalal-abad et Och. Bilan : deux morts et des dizaines de blessés. Les autorités khirghizes affirment avoir repris le contrôle des administrations régionales dans ces deux villes tombées la veille aux mains des partisans du président déchu Bakiev.

Le Kirghizstan occupe une position stratégique, les Etats-Unis et la Russie y disposent notamment de bases militaires.

Du côté du gouvernement intérimaire, le ton est à la menace. “Nous avons le nom de ceux qui ont organisé ces affrontements, et qui soutiennent Bakiev, nous allons prendre des mesures drastiques”, a averti le vice-Premier ministre.

Ce regain de violence intervient un mois après la révolte populaire qui a conduit au renversement du président Bakiev. Aujourd’hui le gouvernement intérimaire a bien du mal a affirmé son autorité dans le sud du pays, d’où est originaire l’ex-chef de l’Etat, qui y bénéficie de nombreux soutiens. Pour le nouveau pouvoir il ne fait aucun doute que Bakiev a orchestré ces soulèvements qualifiés de tentative de coup d’Etat.