DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opérations de secours suspendues dans une mine russe

Vous lisez:

Opérations de secours suspendues dans une mine russe

Taille du texte Aa Aa

L’ambiance est lourde à la mine Raspadskaïa, dans le Kouzbass. Six jours après le double coup de grisou qui a frappé la plus grande mine de charbon de Russie, les secours ont été suspendus en raison des risques d’explosion. Officiellement, la catastrophe a tuée 66 mineurs, 24 autres sont portés disparus.

L’expert militaire en chef du ministère des situations d’urgence, Pavel Plat a indiqué que la concentration de méthane dépassait toutes les normes autorisées et que les opérations de secours ne pourraient reprendre que dans sept jours.

Il s’agit de la deuxième catastrophe minière la plus meurtrière dans la Russie post-soviétique. Si les causes du drame restent inconnues, la justice a ouvert une enquête pénale pour “violation des règles de sécurité”.