DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : affrontements dans une ville minière après un double coup de grisou

Vous lisez:

Russie : affrontements dans une ville minière après un double coup de grisou

Taille du texte Aa Aa

Les images des affrontements qui ont opposé les forces de l’ordre à quelques 200 manifestants vendredi soir à Mezhdurechensk, la ville de Sibérie endeuillée le 8 mai par un double coup de grisou, les grandes chaînes de télévision russes se sont abstenues de les diffuser.

Les protestataires ont accusé les propriétaires de la mine de charbon Raspadskaïa, la plus grande du pays, d’avoir sacrifié les règles de sécurité sur l’autel de la productivité. 22 personnes dont 17 policiers, ont été blessées, 28 arrêtées.

Les manifestants ont aussi reproché à Moscou de ne pas avoir décrété une journée nationale de deuil. Seule la région de Kemerovo, où s’est produite la double explosion, était appelée à se recueillir aujourd’hui.

66 mineurs et sauveteurs ont été tués samedi dernier dans la mine de Raspadskaïa. 24 personnes sont toujours portées disparues. Les opérations de secours ont été suspendues jeudi pour au moins une semaine du fait de niveaux de méthane trop élevés.

Les accidents mortels sont fréquents dans les mines russes aux infrastructures vétustes.