DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande : la guerre urbaine ensanglante Bangkok

Vous lisez:

Thaïlande : la guerre urbaine ensanglante Bangkok

Taille du texte Aa Aa

Des corps sans vie jonchant les avenues : Bangkok n’avait pas connu telle violence politique depuis 18 ans.

ce matin, les affrontements se sont déplacés au nord du quartier de Rajprasong, contrôlé par les “chemises rouges” antigouvernementales, une zone jusqu‘à présent épargnée par les combats. Au moins trois opposants ont été tués.

Selon un résident étranger, les militaires ont ouvert le feu sur une vingtaine de manifestants qui marchaient dans leur direction en agitant un drapeau thaïlandais. Tous se seraient écroulés.

L’armée assiège les chemises rouges, qui ne disposent plus que de quelques jours de vivres. Mais les troupes ont elle-mêmes été encerclées cette nuit par les riverains, signe de l’impopularité du gouvernement du premier ministre Vejjajiva.

Depuis hier, au moins 19 personnes ont été tuées, une cinquantaine depuis la mi-mars. On recense plus d’un millier de blessés.