DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violents affrontements en Thaïlande

Vous lisez:

Violents affrontements en Thaïlande

Taille du texte Aa Aa

A Bangkok, les affrontements se poursuivent entre les “chemises rouges” et l’armée. Le bilan s’est alourdi avec 24 morts, tous des civils. Le premier ministre Abisiht Vejjavija, a affiché sa fermeté, affirmant que le pays ne pouvait être laissé aux mains de bandes armées.

Les manifestants sont assiégés par l’armée dans un quartier commercial, dans un camp de trois kilomètres carrés fermé par des barricades, quartier où ils manifestent depuis deux mois pour réclamer la démission du premier ministre, et qu’ils refusent de quitter.

Partisans de l’ancien premier ministre en exil Thaksin Shinawatra,, perçu comme le porte-drapeau des plus démunis face à l‘élite traditionnelle, ils tiennent tête aux militaires mais n’auraient plus que pour quelques jours de vivres.

Les affrontements ont commencé jeudi suite à la tentative d’assassinat d’un ancien général passé du côté des chemises rouges. La crise, qui se poursuit depuis deux mois, avait déja fait, avant les batailles de rue de ces deux derniers jours, 29 morts.