DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fermeture provisoire de plusieurs aéroports irlandais et britanniques

Vous lisez:

Fermeture provisoire de plusieurs aéroports irlandais et britanniques

Taille du texte Aa Aa

Cela devient presque une habitude : le ciel européen perturbé par les cendres du volcan islandais. Ce dimanche, les autorités de l’aviation civile ont décidé de fermer provisoirement certains aéroports irlandais et britanniques. Cela affecte notamment les vols au départ et à l’arrivée de Dublin, de Belfast, de Manchester et de Liverpool, avec, à chaque fois, des centaines et de centaines de passagers en rade.

Pour l’heure, il n’est pas question de fermer les aéroports de Londres, mais les autorités n’excluent pas cette éventualité dans les prochains jours.
Tout dépend de l‘évolution de l’activité volcanique en Islande. Ces dernières heures, l‘éruption a gagné en puissance. Le nuage de cendres est ainsi redevenu dangereux, selon les responsables de l’aviation civile qui choisissent d‘étendre les zones d’interdiction de vol. Cela suscite la colère des compagnies aériennes qui estiment que le principe de précaution est excessif.