DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un couvre-feu pour faire taire les armes dans le centre de Bangkok

Vous lisez:

Un couvre-feu pour faire taire les armes dans le centre de Bangkok

Taille du texte Aa Aa

C’est ce qu’envisage le Premier ministre thaïlandais après l’intensification des violences dans Bangkok ces trois derniers jours.

Vingt-quatre personnes ont été tuées et 194 autres blessées depuis jeudi. Les victimes se compteraient quasi-exclusivement parmi les Chemises rouges, cibles des tirs des snipers de l’armée.

“Ce que le gouvernement et les agences de sécurité font en ce moment est nécessaire, déclare le chef du gouvernement. Nous ne pouvons pas laisser notre pays dans une situation où les gens qui ne respectent pas la loi prennent en otage la population de Bangkok, ainsi que le centre du pays”.

L’armée encerclait toujours ce matin la zone de trois kilomètres carrés où sont retranchés les milliers de partisans de l’ancien Premier ministre
renversé en 2006.

Plusieurs journalistes ont été blessés dans des affrontements dont l’issue est très incertaine… L’intransigeance du gouvernement fait craindre un brutal dénouement .