DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au secours ! L'euro baisse trop vite

Vous lisez:

Au secours ! L'euro baisse trop vite

Taille du texte Aa Aa

L’euro est reparti à la hausse lundi après-midi mais le marché des changes est caractérisé par une extrême volatilité; la monnaie unique européenne avait dans la matinée touché un plus bas de quatre ans face au dollar à 1 dollar 2235. La tendance est à la baisse c’est indéniable.

Vous le savez, depuis le temps qu’on vous le répète, la chute du taux de change de l’euro n’a pas que des effets négatifs comme la hausse des produits énergétiques, elle aide les exportations comme les avions Airbus d’EADS par exemple qui sont vendus en nombre dans les pays de la zone dollar.

“Aujourd’hui, affirme Alain Crouzat, de Montségur Finance, il va falloir déterminer à quel moment les banques centrales considèrent que cette dévaluation de fait de l’euro est supportable et à quel moment les Américains aussi ne souhaiteront pas non plus une remontée trop forte de leur devise. On va rentrer à ce moment-là dans un jeu de pouvoir mondial au niveau de la parité des monnaies.”

Un euro plus faible qui entraîne des prix de l‘énergie plus élevés, peut avoir un impact sur l’inflation. La baisse de l’euro renchérit le prix du baril de pétrole qui se négocie en dollars.

Nous avons demandé à un économiste de Close Brothers Seydler Bank à Francfort comment il voyait la tendance à moyen terme sur l’euro.

“Il semble que l’euro doive continuer à baisser , explique Oliver Roth. Jusqu‘à maintenant la stabilité de l’euro était basé sur la discipline des Etats membres et sur l’indépendance de la BCE. Et les deux ont énormément souffert ces dernières semaines”.

“Je ne suis pas inquiet du niveau actuel de l’euro”, a déclaré lundi à Bruxelles Jean-Claude Juncker, le Président de l’Eurogroupe, “je suis préoccupé par la rapidité avec laquelle le taux de change de l’euro a baissé ces derniers temps”, a a-t-il fait remarquer.