DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Occident méfiant malgré les concessions nucléaires de l'Iran

Vous lisez:

L'Occident méfiant malgré les concessions nucléaires de l'Iran

Taille du texte Aa Aa

Le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a conclu lundi un accord sur son programme nucléaire avec ses homologues brésilien et turc. Téhéran est sensé envoyer son uranium en terrain étranger pour assurer l’AIEA qu’il ne servira pas à des fins militaires. L’Agence internationale de l‘énergie atomique attend de voir l’accord se concrétiser.

Le président russe, lui, reste prudent : “Il faudra sans doute de nouvelles réunions avec la participation de toutes les parties. C’est nécessaire, urgent pour les grandes puissances impliquées. Reste une question : l’Iran va-t-il enrichir lui-même son uranium ?”, s’interroge Dmitry Medvedev.

La France a déjà proposé d’enrichir l’uranium iranien à des fins civiles. Téhéran avait alors décliné l’offre. D’où l’inquiétude de Paris, Washington ou encore Londres qui exigent de nouvelles sanctions contre la République islamique.

Avec cette annonce, Téhéran a du moins réussi à fissurer le bloc que formait contre lui la communauté internationale.