DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les 27 vont mieux encadrer les fonds spéculatifs malgré la Grande Bretagne

Vous lisez:

Les 27 vont mieux encadrer les fonds spéculatifs malgré la Grande Bretagne

Taille du texte Aa Aa

80% des Hedge funds, les fonds spéculatifs hébergés en Europe se trouvent à Londres. Pas étonnant donc que le gouvernement britannique ait longtemps bloqué le dossier européen de régulation de ces fonds. Mais mardi à Bruxelles, les pays européens sont tombés d’accord sur un texte encadrant l’existence de ces hedge funds de façon plus stricte. Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble notamment est venu à bout des réticences britanniques.

L’engagement exprimé mardi par Michel Barnier, le commissaire européen chargé du marché intérieur et des services financiers ne laisse planer aucun doute sur la volonté européenne de règlementer les Hedge Funds, mais aussi les fonds de capital-risque ou d’investissement.

“Nous avons devant nous six grands chantiers qui traduiront les exigences de transparence, de responsabilité, de supervision et de prévention auxquelles nous nous sommes engagés au Conseil Européen, devant les citoyens, et je le rappelle aussi, au G20, au moins à trois reprises”.

Le texte des ministres européens prévoit qu’en échange d’une plus grande transparence et du respect de certaines règles, les fonds installés en Europe et disposant d’un gestionnaire européen pourront obtenir un “passeport” leur permettant d’exercer dans toute l’Union. Actuellement, une autorisation de chaque pays – la Grande Bretagne par exemple – suffit à un hedge fund pour investir dans ce pays.