DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les chemises rouges doivent se disperser si elles veulent négocier dit le gouvernement thaïlandais

Vous lisez:

Les chemises rouges doivent se disperser si elles veulent négocier dit le gouvernement thaïlandais

Taille du texte Aa Aa

Le pouvoir thaïlandais exclut toute négociation tant que les chemises rouges ne se seront dispersée.
Dans la matinée, les manifestants ont accepté la médiation proposée par des membres du Sénat. Mais les conditions du gouvernement sont strictes.

A Bangkok, les affrontements se sont poursuivis aujourd’hui de manière sporadique. Certes, les colonnes de fumée noire témoignent de la tension persistante mais la violence est est moindre.
Ces quatre derniers jours de violences urbaines ont fait une quarantaine de mort et presque dix fois plus de blessés. Depuis le début du mouvement, en avril, le bilan est de 67 morts.
Les chemises rouges sont actuellement retranchées dans le quartier de Din Daeng, encerclées par l’armée. Les soldats ont totalement isolé les contestataires…
 
Les chemises rouges réclament le départ du Premier ministre thaïlandais et la convocation d‘élections anticipées. Des centaines de femmes et d’enfants se trouvent dans un temple dans la zone occupée par les manifestants, ce qui rend l’action de l’armée particulièrement délicate.