DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlin interdit les ventes à découvert à nu

Vous lisez:

Berlin interdit les ventes à découvert à nu

Taille du texte Aa Aa

Berlin interdit les ventes à découvert à nu sur ses dix plus importantes institutions financières. Parmi les groupes visés, la Deutshe Bank, Commerz Bank ou encore Allianz. L’objectif de Berlin est de maîtriser la volatilité du prix des obligations d’Etat dans la zone euro.

Du coup, sur les marchés, le nombre de contrats sur indice a grimpé tandis que le prix des assurances reculait. Une excellente combinaison pour rassurer les investisseurs.

Mais que sont ces ventes à découvert à nu ? Elles consistent à emprunter des titres, puis de les revendre tout de suite dans l’espoir de les racheter à un moindre coût avant de les restituer. En clair, il s’agit de vendre des titres qu’on n’a même pas emprunté.

Mais la chancelière allemande ne compte pas s’arrêter là. Angela Merkel envisage de taxer les transactions. “Il serait important d’obtenir un accord international. L’Allemagne fera tout pour y parvenir, mais si ce n’est pas le cas, nous choisirons la voie européenne”, souligne la chancelière.

Berlin planche depuis plusieurs mois sur une nouvelle loi destinée à améliorer le fonctionnement du marché. Ce texte, une réponse à la crise financière, devrait être finalisé d’ici le mois de juillet.