DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée thaïlandaise somme les chemises rouges de lever le camp.

Vous lisez:

L'armée thaïlandaise somme les chemises rouges de lever le camp.

Taille du texte Aa Aa

Les tensions sont encore montées d’un cran ce matin à Bangkok.

Des soldats thaïlandais et une douzaine de blindés se sont massés devant le quartier d’affaires de la capitale. Des barricades érigées par les manifestants antigouvernementaux ont été enfoncées et des tirs auraient provoqué au moins deux morts. Un ressortissant italien en ferait partie. Il y aurait également une dizaine de blessés.

Selon le ministre de la défense, l’opération lancée tôt ce matin dans le centre de Bangkok vise à assurer le blocage “à 100%” du quartier occupé depuis début avril. Mais ce qu’on observe ressemble plutot à une reprise en main par l’armée et l’assaut semble bel et bien avoir été lancé.

Les partisans de l’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra restent pour le moment déterminés. D’après des témoins, un des chefs de file de la contestation aurait même appelé les manifestants à se tenir près au combat.

Rappelons que la semaine dernière des affontements avec l’armée ont fait 39 morts et 300 blessés.