DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande : assaut, arrestations, incendies et couvre-feu à Bangkok

Vous lisez:

Thaïlande : assaut, arrestations, incendies et couvre-feu à Bangkok

Taille du texte Aa Aa

L’armée thaïlandaise a lancé finalement son offensive contre le camp des opposants au gouvernement, les chemises rouges. Une offensive qui a fait plusieurs morts. Des leaders de l’opposition se sont rendus à la police.

Après des semaines de blocage, il a fallu quelques heures aux militaires pour contraindre les cadres du mouvement de protestation à renoncer à leur manifestation et pour prendre le contrôle de leur camp fortifié. “Nous allons échanger notre liberté contre votre sécurité”, a déclaré à ses partisans un des chefs des chemises rouges avant de se rendre.

Les autorités ont décrété un couvre-feu de 20h, heures locales jusqu‘à jeudi matin alors que la Bourse de Bangkok, plusieurs centres commerciaux ainsi que d’autres bâtiments étaient en feu après l’assaut de l’armée.

Au moins cinq personnes ont perdu la vie dont un journaliste italien. Il s’agit d’un photoreporter de 45 ans, Fabio Polenghi.

Un autre journaliste néerlandais a également été blessé ainsi que des dizaines d’autres personnes.

L’opération intervient au lendemain de l‘échec des négociations pour mettre fin au bras de fer entre les autorités et les manifestants qui réclament la démission du Premier ministre et des élections anticipées.