DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : l'ETA décapitée à Bayonne

Vous lisez:

France : l'ETA décapitée à Bayonne

Taille du texte Aa Aa

L’ETA décapitée en France. La police a arrêté ce jeudi le chef présumé de l’appareil militaire de l’organisation séparatiste armée basque, ainsi que 4 autres personnes dans le sud-ouest du pays, notamment à Bayonne.

Mikel Karrera Sarobe alias Ata, était le plus haut dirigeant de l’ETA, selon le ministre espagnol de l’Intérieur. Arkaitz Aguirregabiria del Barrio est présenté comme son adjoint.
Des armes et des documents ont également été saisis lors de l’opération à Bayonne tandis que deux autres personnes, deux Français, ont été arrêtées à Urrugne, toujours dans les Pyrénees Atlantiques.

Ata serait impliqué dans la plupart des dernières opérations de l’ETA d’après Madrid.
Son adjoint présumé, Aguirregabiria, lui, est soupçonné d‘être impliqué dans la fusillade dans laquelle un policier français a été tué en mars dernier près de Paris. Il aurait été reconnu par des témoins. Aguirregabiria était à ce titre le membre de l’ETA le plus recherché par la France.
La mort du policier avait provoqué une vive émotion dans les rangs de la police.