DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"L'Euro ne se trouvera en danger que si il n'y a pas de gouvernance ordonnée"

Vous lisez:

"L'Euro ne se trouvera en danger que si il n'y a pas de gouvernance ordonnée"

Taille du texte Aa Aa

Ces mots, venus de l’Autorité française des Marchés, pointent du doigt l’Allemagne et la décision d’Angela Merkel d’interdire les ventes à découvert sur certains titres.

Une décision unilatérale, sans coordination avec les 27, censée endiguer la volatibilité des marchés et qui pourtant a fait chuter l’euro à son plus bas face au dollar depuis quatre ans.

Karel Lanoo, du Centre européen des Etudes politiques :
“Quand il y a eu la crise financière de septembre-octobre avec la banque Lehman Brothers, plusieurs états membres ont mis en oeuvre leurs mesures de ventes à découvert, sans en parler aux autres. Et ce que nous voyons aujourd’hui c’est qu’apparemment ils ne sont toujours pas arrivés à plus de coordination européenne. Et ce n’est pas seulement l’Allemagne car le Royaume Uni aussi a mis en oeuvre des lois applicables aux banques européennes sans consulter ses partenaires”.

Les réactions en tous cas ont été fortes dans la zone euro : “crise de panique, égoïsme”… La Commission européenne, elle, dit comprendre la décision allemande mais regrette que celle-ci n’ait pas été appliquée au niveau communautaire, ce qui aurait assuré son efficacité.

Michel Barnier, Commissaire européen au marché intérieur, fera une proposition dans ce sens en octobre.

Plus près de nous, ce vendredi, se tient à Bruxelles une réunion extraordinaire des ministres des Finances de la zone euro, histoire, avant tout, d’accorder les violons européens.