DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvel échange de tirs à Bangkok

Vous lisez:

Nouvel échange de tirs à Bangkok

Taille du texte Aa Aa

Bangkok ressemble à un champ de ruines ce matin, encore fumant après une nuit de couvre-feu. Le Central World, l’un des plus grands centres commerciaux d’Asie a été incendié par les opposants au gouvernement, il menace à présent de s‘écrouler. Des feux déclenchés par les chemises rouges lorsqu’ils ont battu en retraite hier, acculés par l’armée. L’assaut a fait au moins sept morts et une soixantaine de blessés. Neuf personnes seraient également décédées dans un temple de ce quartier, des échanges de tirs auraient toujours lieu autour de ce lieu de culte aujourd’hui.

Hier le Premier ministre, Abhisit Vejjajiva, s‘était voulu rassurant : “nous sommes déterminés à mettre un terme à ces problèmes et nous y parviendrons”, avait-il affirmé.

Un couvre-feu avait été décrété la nuit dernière à Bangkok mais aussi dans 23 provinces : en particulier dans les régions du nord du pays dont sont issus les chemises rouges. Un couvre-feu qui vient d‘être reconduit pour trois nuits.

Hier, les leaders de la contestation se sont rendus pour mettre fin au bain de sang. Avec amertume, ils ont décidé “d‘échanger leur liberté contre la sécurité” des manifestants, selon leurs propres mots. Le conflit était entré dans une phase critique ces derniers jours, une semaine après le retrait de la proposition du Premier ministre d’organiser des élections anticipées.