DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scène de désolation à Bangkok

Vous lisez:

Scène de désolation à Bangkok

Taille du texte Aa Aa

Certains bâtiments brûlaient encore dans la capitale thaïlandaise au lendemain de l’assaut militaire contre le camp des opposants au gouvernement et des violences qui se sont ensuite propagées dans le pays. Le gouvernement a reconduit pour trois nuits le couvre-feu tandis que des centaines de militants quittaient la ville.

Certains n’acceptent pas la défaite. “Nous sommes les vainqueurs aux yeux du monde entier, disait une femme, les larmes aux yeux. Ils savent ce qui est vrai, ce qui est réel. Non, nous n’avons pas perdu. Nous ne perdrons jamais”.

Un porte-parole de l’armé a déclaré que des militants armés étaient cachés aux alentours de la zone évacuée. L’accès à cette partie de la capitale est limitée par une succession de barrages militaires.
Selon les secours, 14 personnes ont perdu la vie pendant l’assaut de l’armée, dans les combats et les violentes émeutes qui ont suivi. Six cadavres gisaient encore dans la matinée aujourd’hui dans un temple où des centaines de chemises rouges avaient trouvé refuge.