DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Avant même sa projection, "Hors la Loi" fait polémique à Cannes

Vous lisez:

Avant même sa projection, "Hors la Loi" fait polémique à Cannes

Taille du texte Aa Aa

Polémique et manifestation au festival de Cannes… A l’occasion de la projection officielle de “Hors La Loi”, film de Rachid Bouchareb qui prend pour toile de fond la répression sanglante d‘émeutes nationalistes le 8 mai 45 en Algérie.

Un peu plus de 1.000 personnes, élus UMP et Front national, anciens combattants et même le maire UMP de Cannes, ont manifesté leur colère contre un film que presque aucun d’entre eux n’a pourtant vu.

Une cérémonie devant le monument aux Morts de Cannes a précédé la manifestation, qui a ensuite évité le Palais des festivals, entouré d’un important dispositif policier.

Ses détracteurs, qui reprochent au film d’avoir passé sous silence les massacres d’Européens qui ont eu lieu en Algérie à l‘époque, l’accusent d‘être anti-Français, voire négationniste.

Hors La Loi a été financé à 25% par les autorités algériennes.

Lors des massacres de Sétif, des dizaines de milliers d’Algériens furent tués par l’armée française. Les gouvernements des deux pays ne se sont jamais accordés sur les chiffres.