DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croissance : l'autre paramètre

Vous lisez:

Croissance : l'autre paramètre

Taille du texte Aa Aa

On l’aura peut-être oublié, mais le Pacte de stabilité est officiellement aussi celui de la croissance. Une croissance avec laquelle l’Europe renoue timidement. Elle devrait être de 1% en 2010.
Pour l‘économiste Pierre Defraigne, directeur exécutif de la Fondation Madariaga, les pays les plus industriels, comme l’Allemagne et la France, ont davantage de chances de rester sur la voie de la reprise que leurs voisins du sud, plus vulnérables :

“La place de ces pays dans la division internationale du travail était faible et la montée en puissance de l’Asie les a privés de ce qui était leur faible avantage comparatif. Enrichir, diversifier leurs économies est maintenant l’enjeu, et ça passe par un gros investissement, à la fois au niveau de la formation, au niveau de la recherche et au niveau de la bonne gestion gouvernementale et administrative.”

Les pays de la zone euro ont beau avoir mis les bouchées doubles pour s’extirper de la crise, cela pourrait ne pas suffire, sans coordination.

“Un vrai compromis au niveau de l’eurozone implique que le désendettement se fasse par paliers, de manière ordonnée, avec beaucoup de solidarité et beaucoup de discipline”, conclut Pierre Defraigne.