DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire: BP pointé du doigt

Vous lisez:

Marée noire: BP pointé du doigt

Taille du texte Aa Aa

La catastrophe écologique et économique est d’une ampleur sans précédent dans le Golfe du Mexique.

Et la fuite de 800 000 litres de brut par jour est sans doute plus importante qu’annoncée. BP l’a reconnu sans donner plus de précisions.

Le démocrate Ed Markey, président de la commission sur l‘énergie et l’environnement, au congrès américain a livré un véritable réquisitoire contre la compagnie : “Nous ne croyons plus BP. Les gens n’ont plus confiance dans les experts. BP a perdu toute sa crédibilité, maintenant c’est aux autres de prendre des décisions car il est très clair qu’ils nous ont caché les vraies conséquences de cette marée noire”.

Sommées par les autorités, la société britannique a mis en ligne une vidéo en temps réel de la fuite.

Cette dernière fait des ravages en surface. Plus de 55 km de marais sont déjà englués dans le pétrole en Louisiane. Les bayou et tout leur écosystème risquent d‘être défigurés pendant les prochaines décennies.