DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après les violences, le gouvernement thaïlandais veut faire place nette à Bangkok

Vous lisez:

Après les violences, le gouvernement thaïlandais veut faire place nette à Bangkok

Taille du texte Aa Aa

Trois jours après l’assaut contre le camp retranché des chemises rouges, il faut remettre en ordre certains quartiers de la capitale.

Depuis la mi-mars, 86 personnes ont été tuées et près de 2000 blessées. Les soldats recherchent des preuves et des armes sur les lieux des affrontements avant de rouvrir le quartier à la population comme l’explique ce militaire.

L’ordre a été rétabli depuis hier selon le gouvernement qui assure également que la bourse de Bangkok sera de nouveau opérationnelle lundi. Son porte-parole précise, “Les restrictions sur les transports dans le quartier de Ratchaprasong prendront fin demain. Les routes seront rouvertes afin que les lieux reprennent leurs cours normal”.

Sur le plan politique, le premier ministre Abhisit Vejjajiva a renouvelé hier sa proposition de plan de réconciliation mais sans fixer de date pour des élections anticipées pourtant réclamées par les chemises rouges.

Plusieurs leaders de l’opposition arrêtés ont été transférés dans une prison au sud de Bangkok.

Du côté de l’enquête, le gouvernement a promis qu’elle serait indépendante mais les chemises rouges veulent juger sur les actes.