DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Washington inquiet du projet italien de restriction des écoutes


Italie

Washington inquiet du projet italien de restriction des écoutes

Le projet de restriction des écoutes de Berlusconi inquiète Washington pour la coopération anti-mafia et surtout les magistrats et les journalistes italiens.

Ces derniers sont partis en guerre contre cette limitation qui doit être débattue la semaine prochaine au Sénat.

Les juges ne pourraient ordonner une mise sur écoutes que s’ils disposent d‘éléments solides permettant de soupçonner un délit.

Le chef de l’opposition de gauche, Pierluigi Bersani, accuse la droite de vouloir étouffer des affaires avec une loi taillée sur mesure qui favorisera les criminels tout en muselant la presse d’une manière jamais vue dans une démocratie”.

Le chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini récuse ses accusations. “Nous sommes le gouvernement qui a le plus oeuvré contre le crime organisé et la mafia depuis 20 ans donc tout ce qui est nécessaire pour lutter contre la mafia y compris les écoutes ne sera pas touché ni restreint”.

La presse se mobilise. Ce projet pourrait l’empêcher de publier des transcriptions d‘écoutes et même de commenter une enquête avant que les suspects soient traduits en justice ce qui peut prendre des années en Italie.

Prochain article

monde

Le bilan des inondations en Pologne s'alourdit de nouveau