DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etat d'urgence dans la capitale jamaïcaine

Vous lisez:

Etat d'urgence dans la capitale jamaïcaine

Taille du texte Aa Aa

Des affrontements ont éclaté entre gangs armés et forces de l’ordre dans plusieurs quartiers de Kingston. Trois commissariats ont été attaqués, l’un d’eux incendié. Les autorités s’emploient à évacuer femmes et enfants.

Les gangs se sont donnés pour mission d’empêcher l’arrestation d’un parrain de la drogue, le très connu Christopher Coke, dit Dudus.

Mardi dernier, le gouvernement jamaïcain a finalement dit oui à la demande d’extradition des Etats-Unis après des mois de tergiversations.

Mais si Christopher Coke est un trafiquant de drogue qui risque la prison à vie aux Etats-Unis, en Jamaïque, c’est aussi un parrain qui aide financièrement les familles en difficultés, les écoles, maintient l’ordre là où l’Etat n’y parvient pas… Il bénéficie du soutien des résidents de Tivolis Gardens et d’autres quartier de Kingston.

Jeudi dernier, des milliers de personnes étaient descendues dans les rues pour manifester leur mécontentement envers le gouvernement et leur appui au parrain.