DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les crues de la Vistule menacent toujours la capitale polonaise

Vous lisez:

Les crues de la Vistule menacent toujours la capitale polonaise

Taille du texte Aa Aa

Une semaine déjà que la Pologne vit les pieds dans l’eau et qu’elle tente tant de faire face aux inondations qui ont déjà fait 12 morts, 17 au total en Europe centrale.

A Świniary, 800 mètres cubes d’eau s’infiltrent chaque seconde par une fissure de la digue. Le niveau du fleuve dépasse les 7 mètres, obligeant des milliers d’habitants à quitter leurs maisons à la hâte.

L’armée, réquisitionnée pour sécuriser la zone, semble désarmée face à l’ampleur des crues.

Désolation aussi à Varsovie, où les crues ont fait sortir la Vistule de son lit, même si un seul secteur de la capitale polonaise semble pour le moment affecté par cette montée des eaux.

“Pour le moment, nous espérons que rien ne se produise, mais nous devons rester vigilants, et effectuer des patrouilles régulières, et nous tenir prêts à l‘éventualité d’une évacuation, a déclaré le maire de Varsovie, Hanna Gronkiewicz-Waltz.”

Ici, les services d’urgence aidés par des habitants ont érigé des sacs de sable pour faire face à la crue.

Malgré une baisse très lente du niveau des eaux, la ville reste toujours menacée jusqu‘à au moins demain. Sur ordre du maire, les écoles situées près du fleuve resteront fermées aujourd’hui, par mesure de précaution.

Situation toujours très critique aussi à Wroclaw, dans l’ouest du pays, où presque tout un quartier de la ville s’est retrouvé sous les eaux après la crue de l’Oder.