DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marée noire: le gouvernement américain hausse le ton face à BP


Etats-Unis

Marée noire: le gouvernement américain hausse le ton face à BP

Plus d’un mois après le début de la marée noire dans le Golfe du Mexique, la dernière tentative du groupe britannique BP pour tenter de colmater la fuite 1600 mètres sous le niveau de la mer n’a rien donné.

Du coup, le gouvernement américain commence à changer de ton, allant jusqu‘à menacer le groupe qu’il considère comme légalement responsable de cette catastrophe.

“Je ne mets pas en doute le fait que BP fait tout ce qu’il peut pour tenter de résoudre le problème, parce que cela représente une crise existentielle pour l’une des plus grandes entreprises de la planète. Est-ce que je pense qu’ils savent exactement ce qu’ils font ? Pas totalement, a déclaré Ken Salazar, le ministre américain aux affaires intérieures.”

Faute de solution rapide, BP pourrait se retrouver dans l’obligation de débourser des milliards de dollars pour le nettoyage et les indemnisations.

Car chaque jour, ce sont près de 800.000 litres de brut qui continuent de se déverser dans le golfe du Mexique, depuis l’explosion d’une plateforme exploitée par BP, le 20 avril dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Palme d'or à un film thaïlandais