DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Séoul annonce ces représailles contre le régime nord-coréen

Vous lisez:

Séoul annonce ces représailles contre le régime nord-coréen

Taille du texte Aa Aa

Sanctions sud-coréennes, soutenues par les Etats-unis contre Pyongyang. La Corée du Sud a annoncé aujourd’hui ses mesures de représailles contre le régime nord-coréen, quelques jours après qu’une enquête internationale a conclu que la corvette sud-coréenne Cheonan a été coulée par une torpille nord-coréenne en mars. Séoul a décidé de suspendre les échanges commerciaux avec son voisin, de demander de nouvelles sanctions au Conseil de sécurité de l’Onu, de reprendre la diffusion de messages hostiles au régime nord-coréen par de puissants hauts parleurs à la frontière. Une diffusion interrompue en 2004.

Dans une allocution télévisée, le président sud-coréen Lee Myung-bak a demandé aux autorités nord-coréennes de présenter leurs excuses immédiatement à son pays et à la communauté internationale, et, entre autres de punir ceux qui sont responsables du tir contre la corvette sud-coréenne.

La réaction de Washington, allié de Séoul, n’a pas tardé. Le chef de la Maison blanche a donné l’ordre aux militaires américains de travailler étroitement avec leurs homologues sud-coréens pour dissuader Pyongyang de mener une nouvelle agression. Barack Obama a également demandé à son administration de revoir la politique américaine lié à la Corée du Nord.

Le régime nord coréen a réagi aux annonces de Séoul en soulignant notamment qu’il était contraint de développer sa force de dissuasion nucléaire.