DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jamaïque: les combats de rue entre militaires et gangs continuent à Kingston

Vous lisez:

Jamaïque: les combats de rue entre militaires et gangs continuent à Kingston

Taille du texte Aa Aa

Atmosphère de guerre civile à Kingston, en Jamaïque. Les affrontements armés n’en finissent plus entre d’un côté les militaires et de l’autre les gangs. Au moins 27 personnes, dont 26 civils ont déjà été tuées, et plus d’une trentaine d’autres blessées.

A l’origine de ces violences, l‘émission d’un mandat d’arrêt pour Christopher Coke. Surnommé Dudus, il dirigerait la plus importante organisation de trafic de drogue et d’armes de Jamaïque. Washington réclame son extradition.

L’assaut avait été lancé lundi sur le quartier de Tivoli Gardens, où Christopher Coke serait barricadé. Ce mardi les violences se sont étendues à d’autres parties de Kingston. Ainsi des combats ont éclaté autour d’un hôpital proche de Tivoli Gardens. Au total plus de 200 personnes ont été arrêtées.

Alors que l‘état d’urgence a été décrété dimanche pour une durée d’un mois, la police conseille aux habitants de ne pas sortir de chez eux. Plusieurs compagnies aériennes ont par ailleurs annulé des vols vers la Jamaïque.