DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'euro fait souffrir les exportations des grandes nations économiques

Vous lisez:

L'euro fait souffrir les exportations des grandes nations économiques

Taille du texte Aa Aa

L’euro était tout récemment à un plus bas de quatre ans par rapport au dollar mais aussi peu ou prou par rapport au Yuan, la monnaie chinoise qui est arrimé au dollar avec toutes les conséquences commerciales que l’on connaît. La dévaluation de fait de l’euro a été abordée mercredi matin au cours de la conférence de presse de l’OCDE, et plus généralement les déséquilibres monétaires dans le monde.
“L‘économie mondiale a besoin d’un rééquilibrage des taux de change, a affirmé Carlo Padoan, le chef économiste de l’OCDE; pas seulement l’euro qui surévalué depuis un moment, mais aussi bien sur la monnaie chinoise qui a été sous-évaluée depuis un moment également et qui l’est toujours”.

A moins de 1 dollar 22 lundi dernier, l’euro est repassé à une parité qu’il n’avait plus connue depuis 4 ans. La baisse de la valeur de l’euro est un obstacle sérieux à l’objectif affiché de l’administration américaine de doubler la valeur des exportations avant la fin du mandat Obama.
La baisse de l’euro et la crise budgétaire en Europe ont retardé la décision des autorités monétaires chinoises de réévaluer le Yuan mais Pékin attend le bon timing, c’est ce qui a été réaffirmé au cours du nouveau round du dialogue sino-américain en début de semaine à Pékin. La relance de la consommation intérieure c’est également l’objectif des autorités chinoises ce qui permettrait aux exportations de se calmer et aux importations étrangères de regagner du terrain. Ces bonnes intentions doivent maintenant entrer dans les faits.