DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Hongrie adopte une loi controversée sur la double nationalité

Vous lisez:

La Hongrie adopte une loi controversée sur la double nationalité

Taille du texte Aa Aa

A la quasi-unanimité, les députés ont voté ce mercredi en faveur d’un texte controversé : dorénavant, les Hongrois de souche qui vivent en Europe centrale pourront obtenir la nationalité hongroise. Pour cela, il leur faudra parler la langue et pouvoir justifier d’ancêtres hongrois. L’initiative de cette mesure revient au Fidesz, le parti de droite, majoritaire au parlement à Budapest.

Certains pays voisins voient dans cette loi, une dérive nationaliste, réveillant la nostalgie du royaume de Hongrie, datant du XIXème siècle. “Il pourrait y avoir des conflits principalement avec l’Ukraine et la Slovaquie”, explique Zlotan Kiszelly, analyste politique hongrois. Selon lui, désormais, “s’il y a des citoyens hongrois vivant de part et d’autres de la frontière, alors dans les prochaines décennies, cela pourrait servir de prétexte légal au gouvernement hongrois pour demander une modification des frontières. Et cela mettrait en danger l’indépendance des pays voisins”.

Plus de 3,5 millions de Hongrois de souche vivent dans les Etats limitrophes. C’est surtout en Slovaquie qu’ils sont nombreux : ils représentent 10% de la population. D’où l’inquiétude de Bratislava, qui parle de “menace à sa sécurité”. Les autorités slovaques envisagent d’ailleurs une mesure de rétorsion : les membres de la minorité qui prendraient la nationalité hongroise perdraient automatiquement leur nationalité slovaque.