DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles veut renforcer la protection des données privées des Européens outre-Atlantique

Vous lisez:

Bruxelles veut renforcer la protection des données privées des Européens outre-Atlantique

Taille du texte Aa Aa

Mieux protéger les données personnelles des Européens lorsque celles-ci sont transmises aux Etats-Unis dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité. C’est ce que souhaite la commissaire européenne en charge de la Justice et des droits fondamentaux. Ses explications au micro de notre correspondant à Bruxelles.

Viviane Reding : “L’Union européenne dispose d’autorités et de protections des données. Dans chaque Etat membre, ce sont des autorités indépendantes, et au niveau de l’Union européenne, nous sommes mieux placés que les Etats-Unis en ce moment. C’est sur la base de la protection des citoyens européens et de tous les citoyens en Europe que nous voulons discuter avec les Américains pour qu’une protection similaire soit aussi instaurée aux Etats-Unis.”

euronews : “Prenons le cas concret d’un citoyen européen de n’importe quel pays de l’Union européenne. Il découvre que ses données sont traitées outre-Atlantique par des agences de sécurité, alors que peut-il faire, que doit-il faire?”

Viviane Reding : “Pour l’instant, il ne peut pas faire grand chose, tandis qu’un citoyen américain qui aurait le même problème en Europe pourrait s’adresser à nos instances indépendantes de protection. Donc, il faut établir un système pour donner les mêmes genres de droits aux citoyens européens aux Etats-Unis que les citoyens américains les ont en Europe, ou que les citoyens européens les ont en Europe.

Il est clair que par la suite, si ces données sont gardées, le citoyen a un droit de regard sur ces données. Il peut les faire changer si elles sont erronées, il peut les faire éliminer si elles ne sont plus nécessaires pour l’enquête. Mais pour que tout cela puisse se faire, nous avons besoin de ces règles de base, de ces normes à appliquer sur tous les transferts de données vers les Etats-Unis.”