DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opération "top kill" se déroule sans accroc

Vous lisez:

L'opération "top kill" se déroule sans accroc

Taille du texte Aa Aa

La dernière manoeuvre de BP pour étouffer la fuite de pétrole, dans les profondeurs du Golfe du Mexique, a 60 à 70% de chance de succès selon le groupe pétrolier britannique à l’origine de la marée noire qui frappe la côte Est des Etats-Unis.

BP injecte des fluides de forage lourds dans le puits pour colmater la fuite.

Le directeur général de BP envisage néanmoins un plan B. “La prochaine étape sera d’installer un dispositif de confinement qui sera fixé sur le sommet du bloc obturateur de puits, au fond de la mer, et il sera déployé dans un délai de trois ou quatre jours si ‘top kill’ échoue”.

Cette marée noire menace certaines des plus riches pêcheries des Etats-Unis. Elle a déjà souillé plus de 110 kilomètres de littoral de Lousiane, sur un total de 644 kilomètres de côtes.

Une catastrophe écologique majeure qui risque de couter des voix à la majorité démocrate lors des élections de mi-mandat, en novembre.