DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Il est trop tôt pour crier victoire face à la marée noire

Vous lisez:

Il est trop tôt pour crier victoire face à la marée noire

Taille du texte Aa Aa

La manoeuvre de BP consistant à “tuer le puits” en y injectant de la boue puis du ciment pour tenter de le colmater se poursuit. La fuite se ralentie mais il faudra encore au moins 24h pour savoir si cette technique sera ou non couronnée de succès selon la compagnie britannique.

Barack Obama qui effectue aujourd’hui une nouvelle visite sur les plages souillées de Louisiane a rappelé que BP serait tenu pour responsable et que la compagnie devrait payer tous les frais.

Le président américain a également annoncé de nouvelles mesures. Il a dénoncé “la promiscuité scandaleuse entre les services chargés de la prospection pétrolière et l’industrie pétrolière. Il a décidé de réformer les procédures d’octroi des permis de forage et de renforcer les contrôles de sécurité sur les forages. La directrice des services de prospection a démissionné après des révélations sur de présumés cadeaux très luxueux.

Car cette marée noire qui a commencé le 22 avril dernier est désormais la pire de l’histoire américaine selon de nouvelles estimations avec 72 millions de litres de pétrole qui se sont déjà déversés dans le Golfe du Mexique.

Elle dépasse en ampleur celle provoquée en 1989 par le naufrage du pétrolier Exxon Valdez en Alaska.