DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Renault s'intéresse au sud-coréen Ssangyong Motor

Vous lisez:

Renault s'intéresse au sud-coréen Ssangyong Motor

Taille du texte Aa Aa

Le groupe Renault/Nissan a présenté sa candidature au rachat du plus petit des constructeurs automobiles sud-coréen : Ssangyong Motor. Ssangyong qui assemble des véhicules tout terrain est en difficulté financière, le groupe a été placé sous administration judiciaire depuis le début 2009. Renault n’a pas commenté sa candidature et on ne sait pas si c’est l’association Renault/Nissan ou bien le constructeur Renault Samsung qui est le plus intéressé dans cette opération d’acquisition.

Un partenariat entre Ssangyong et Renault Samsung pourrait permettre aux deux constructeurs sud-coréens de réduire leur retard en Corée du sud sur Hyundaï et Kia qui contrôlent 80% du marché automobile dans le pays.

Ssangyong a affirmé avoir reçu des lettres d’intention de la part de sept sociétés sans les nommer. Les noms des groupes indiens Mahindra et Ruia Group ont été évoqués.

La presse sud-coréenne évalue le montant de la transaction entre 250 et 400 millions d’euros.