DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Déjà une affaire de note de frais pour le gouvernement de David Cameron

Vous lisez:

Déjà une affaire de note de frais pour le gouvernement de David Cameron

Taille du texte Aa Aa

A peine installé, voici le nouveau gouvernement britannique rattrapé par une affaire de notes de frais. Le coupable c’est lui, David Laws. Le ministre chargé du Trésor a démissioné et promis de rembourser les 47 000 euros perçus. Lorsqu’il était encore député, ce libéral démocrate recevait des indemnités pour la chambre qu’il louait ici chez son compagnon. Mais la loi interdit de louer un logement auprès d’un conjoint. Pour sa défense, David Laws a expliqué qu’il voulait cacher son homosexualité, qu’il ne vivait pas en couple avec son ami, et donc qu’il ne violait pas la loi.

Cette affaire rappelle le scandale des notes de frais qui éclaboussait l‘été dernier la classe politique britannique, et le gouvernement d’alors. L’affaire avait fait tellement de vagues que même cet homme, le speaker de la chambre des communes avait démissionné.

Ces nouvelles révélations sont plutôt embarrassantes pour le Premier ministre David Dameron qui a promis d’assainir la politique.