DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La réussite de l'opération Top Kill va se jouer d'ici 24 ou 48 heures

Vous lisez:

La réussite de l'opération Top Kill va se jouer d'ici 24 ou 48 heures

Taille du texte Aa Aa

Le directeur général de BP, Tony Hayward s’est rendu sur le site hier. Il a rappelé que ce type d’opération n’a jamais été tenté à de telles profondeurs, 1500 mètres de fond.“Nous avons fait des progrès. Nous poursuivons le programme, nous avons démontré que cela pouvait marcher et nous avons obtenu certains succès mais tant que l’opération n’est pas finie, rien n’est joué”.

L’opération “Top Kill, tuer le puits” consiste à déposer un bloc distribution au fond de l’eau. Pendant ce temps, en surface, une plateforme, alimentée par des navires, est reliée au puits par deux tuyaux. Le premier envoie de la boue à l’intérieur du bloc obturateur pour stopper le flux de pétrole. Par l’autre tuyau du ciment sera ensuite injecter afin de boucher le puits.

Parallèlement, BP se tient prêt à déployer un nouveau dôme doté d’une conduite permettant la récupération du brut et son stockage sur des navires de surface. Enfin, deux puits de délestage sont toujours en cours de forage.

A ce jour, l’ensemble des opérations a déjà coûté près d’un milliards d’euros à la compagnie et la facture va encore s’alourdir sans parler des indemnisations futures.