DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rio : les dirigeants du monde et le dialogue des civilisations

Vous lisez:

Rio : les dirigeants du monde et le dialogue des civilisations

Taille du texte Aa Aa

Le nucléaire iranien s’est invité à Rio lors du troisième Forum mondial de l’ONU des Civilisations.
Cette question agite la communauté internationale depuis que le Brésil et la Turquie ont conclu un accord controversé d‘échange de combustible avec Téhéran.
Une question qui divise aussi, alors que ce forum onusien vise à rapprocher les peuples de cultures et de religions différentes.

Euronews : “Etes vous d’accord avec Ban Ki-moon quand il dit que les conflits ont une origine culturelle ? “

Cristina Fernández Kirchner, présidente argentine :

“Oui bien sûr, parce qu’il s’agit d’idées, de conflits d’idées fondamentalement. Et en plus, quand il y a des crises économiques et quand on ne les canalise pas ces crises économiques, elles ont tendance à être résolues de façon violente, comme le démontre l’histoire.”

Euronews : “D’un point de vue européen, qu’elle est le regard posé sur ce dialogue des civilisations ?”

Miguel Angel Morantinos, ministre espagnol des Affaires étrangères :

“Il manque une alliance pour établir des programmes concrets, changer les mentalités : exclusion, division, affrontement, et développer des programmes éducatifs, programmes sociaux, programmes d’immigration, programmes de jeunesse. Des programmes concrets qui améliorent l’entente et la coopération entre cultures et civilisations différentes.”

Les représentants de 122 pays vont débattre pendant ces deux jours de questions aussi variées et cruciales que le développement économique, la justice sociale, les droits de l’Homme, ou le terrorisme.