DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opération Top Kill tombe à l'eau dans le Golfe du Mexique

Vous lisez:

L'opération Top Kill tombe à l'eau dans le Golfe du Mexique

Taille du texte Aa Aa

La procédure qui consistait à injecter des boues de forages dans le puits à environ 1500 mètres de profondeur n’a pas permis de faire cesser l‘écoulement du brut qui dure depuis 40 jours comme l’explique Doug Suttles, le directeur des opérations de BP :

“Après trois jours entiers de tentative, nous avons été dans l’incapacité de contenir la fuite. Nous ne connaissons pas avec certitude les raisons qui ont conduit à cet échec”.

La compagnie pétrolière va tenter une solution alternative. Il s’agira une nouvelle fois de couvrir le puits à l’aide d’une cloche et de conduits sous-marins afin de pomper le pétrole. Le nouveau dispositif pourrait être à l’oeuvre d’ici quatre à cinq jours. BP pense capturer la majorité du pétrole mais elle prévient aussi qu’elle ne peut le garantir.

Barack Obama a réagi à l’annonce de cet échec, se disant “le coeur brisé et mis en rage” par la nouvelle. Mais il a réaffirmé sa détermination à aller jusqu’au bout et sa solidarité vis-à-vis des habitants des zones sinistrées.

Le président américain s‘était rendu vendredi en Louisiane pour la seconde fois depuis avril dernier. Il a annoncé un triplement des effectifs déployés pour faire face aux plages souillées par cette catastrophe d’ores et déjà considérée comme la plus grave marée noire de l’histoire américaine.