DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Benjamin Netanyahu : "nos soldats devaient se défendre ou ils auraient été tués"

Vous lisez:

Benjamin Netanyahu : "nos soldats devaient se défendre ou ils auraient été tués"

Taille du texte Aa Aa

Deux versions sont diamétralement opposées sur le raid israélien sanglant mené contre la flotille internationale pro-palestinienne. Les images de l’assaut ne semblent pas pouvoir confirmer si les passagers ont “déclenché les violences” contre les soldats israéliens ou si c’est le contraire.

En visite au Canada, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dit regretter les pertes humaines. “Nous voulions empêcher les rockets, missiles, explosifs et matériaux de guerre d’entrer dans Gaza et d‘être utilisés contre nos civils. C’est une politique que nous suivons et c’est celle qui a guidé notre action hier. Nous avons réussi à le faire avec 5 ou 6 bateaux. Le sixième bateau, le plus grand, qui transportait des centaines de personnes, n’a non seulement pas coopérer dans cet effort de façon pacifique , mais ils ont délibérément attaqué les premiers soldats qui sont arrivés sur le bateau. Ils ont été assaillis, matraqués, frappés, ils ont reçu des coups de couteaux. On a même signalé des coups de feux. Nos soldats ont dû se défendre, défendre leur vie ou ils auraient été tués.”

Le bateau en question est le Mavi Marmara, un bateau turc qui transportait près de 600 personnes. Face à la gravite de l‘évènement et ses conséquences, le Premier ministre israélien a annulé sa visite aux Etats-Unis,où il devait rencontrer le président américain, afin de rentrer en Israël.