DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grève des salariés de Honda en Chine

Vous lisez:

Grève des salariés de Honda en Chine

Taille du texte Aa Aa

L’arrêt de la production dans les quatre usines chinoises du constructeur automobile japonais Honda se poursuivra mardi, c’est ce qu’a affirmé un porte-parole du constructeur. Le mouvement social qui a débuté la semaine dernière dans une des quatre usines : en l’occurrence un site de pièces détachées, avait fait tache d’huile. Le conflit porte sur des revendications salariales. Les négociations se poursuivent affirme le groupe japonais.

“On fait rarement des heures supplémentaires, affirme une salariée chinoise de Honda. A l’usine si vous travaillez en heures supplémentaires votre salaire est plus élevé mais notre salaire et très bas. Je travaille depuis deux ans. Mon salaire de base est de 700 yuan (80 euros) et au total je touche 1.200 yuans (140 euros)”.

Honda exploite quatre usines au Japon. dont trois usines d’assemblage qui produisent des voitures destinées au marché local. La quatrième fabrique des modèles pour l’exportation. A l’aune de ce mouvement de grève, on constate que les entreprises étrangères implantées en Chine font face à une montée des revendications salariales.
Plus particulièrement de la part des travailleurs migrants qui réclament de meilleurs salaires mais aussi de meilleures conditions de travail.