DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les interrogatoires des militants pro-palestiniens ont commencé en Israël

Vous lisez:

Les interrogatoires des militants pro-palestiniens ont commencé en Israël

Taille du texte Aa Aa

Tous ont été débarqués des six bateaux arraisonnés par l’armée israélienne lundi matin, dans le port d’Ashdod, pour y être interrogés. Un système de rapatriement volontaire a été mis en place mais seule une cinquantaine de militants en ont profité.

629 d’entre eux ont choisi de rester pour dire leur version des faits mais ils sont pour l’instant gardés au secret par les autorités d’Israël.

L‘état hébreu a rendu publique une vidéo de l’assaut, dans l’espoir de convaincre la communauté internationale de sa thèse. L’armée israélienne aurait été victime d’une embuscade, ce sont les termes employés hier par un porte-parole du gouvernement.

Difficile pourtant de faire croire à une telle version quand les faits se sont déroulés en eaux internationales et vu la disproportion des moyens entre la flotille humanitaire et l’armée israélienne.

Et puis il y a ce genre de témoignage, ceux des équipages turcs de la flotille, qui eux ont choisi de rentrer chez eux :

“Quand nous sommes montés sur le pont, ils sont descendus d’hélicoptères et de bateaux militaires et nous ont attaqués. Ils nous ont approchés après nous avoir prévenus six fois. Nous leur avons dit que nous n‘étions pas armés. Notre seule arme, c‘était l’eau”.

En Israël en tous cas, une partie de la population est derrière son gouvernement et son armée… En témoigne cette manifestation hier soir à Tel Aviv devant l’ambassade de Turquie.