DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire en Louisiane : BP au fond du trou

Vous lisez:

Marée noire en Louisiane : BP au fond du trou

Taille du texte Aa Aa

En plus des enquêtes administratives et pénales dont le groupe pétrolier britannique va faire l’objet, des pêcheurs de Louisiane recrutés pour le nettoyage du pétrole sont tombés malades à cause des produits chimiques dispersants.

Plusieurs hommes ont ainsi du être hospitalisés pour des nausées, hausse de tension et violents maux de tête. Et certains ont lancé des poursuites contre BP, déjà dans le collimateur du ministre américain de la Justice.

Eric Holder :
“Alors que notre enquête se poursuit dans les jours qui viennent, nous allons être méticuleux, nous allons être exhaustifs, nous allons être agressifs. Nous ne nous arrêterons pas avant que justice soit faite”.

Après plusieurs échecs successifs de colmatage de la fuite, qui ont suscité l’indignation et la colère de Barack Obama, BP s’est lancé dans une nouvelle tentative. Il s’agit cette fois de couper les bouts de tuyaux qui sortent encore du sol pour tenter à nouveau de les coiffer d’un entonnoir.

Le titre BP a plongé hier, et cela ne va pas s’arranger.

Bobby Jindal, gouverneur de Louisiane :
“Le temps des études et des discussions est terminé. Nous voulons que notre gouvernement pousse BP à rendre des comptes , les pousser à agir de façon responsable. Nous ne voulons pas que le gouvernement trouve des excuses à BP”.

Depuis l’explosion et le naufrage de la plateforme pétrolière le 20 avril, jusqu‘à trois millions de litres de brut s‘échappent par jour dans le Golfe du Mexique.

Les différentes nappes de pétrole ont déjà souillé les côtes de Louisiane et les vents des jours à venir pourraient pousser de nouvelles nappes vers le littoral des états d’Alabama et du Mississippi.

Et pour ne rien arranger, la saison des ouragans venus de l’océan Atlantique vient officiellement de commencer et pourrait être la plus violente depuis 2005 et la catastrophe de Katrina.