DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington lance une enquête civile et pénale sur la marée noire

Vous lisez:

Washington lance une enquête civile et pénale sur la marée noire

Taille du texte Aa Aa

C’est un nouveau coup dur pour BP qui tente une énième fois de colmater la fuite provoquée par l’explosion de la plateforme Deepwater il y a près de 2 mois dans le Golfe du Mexique. Mais de l’aveu des experts, cette dernière tentative a peu de chance d’aboutir et pourrait même aggraver le problème.

Le groupe risque de ne pas stopper la fuite avant le mois d’août, le temps de construire des puits de secours.

En attendant, face à la grogne de l’opinion publique, le ministre américain de la Justice engage des poursuites et demande aux trois groupes impliqués – BP, Transocean et Halliburton – de rendre des comptes.

“L’enquête que nous avons démarré est complète: Nous scruterons tout : des faux témoignages à la façon dont certaines entités se sont comportées. Il n’y a rien qui puisse être épargné à ce point de l’enquête”, souligne Eric Holder.

Quel que soit le responsable, il devra débourser au moins 810 millions d’euros. C’est le coût de la marée noire évalué jusqu’ici par BP.