DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce est à nouveau au ralenti

Vous lisez:

La Grèce est à nouveau au ralenti

Taille du texte Aa Aa

Les agents des transports publics ont cessé le travail ce jeudi pour dénoncer les mesures d’austérité du gouvernement visant à réduire l’endettement et les déficits du pays.
 
A défaut du bus ou du tramway, les Athéniens doivent se rabattre sur les taxis ce qui n’est pas toujours évident : “Il n’y a pas assez de taxis et les transports publics sont moins chers, c’est économiquement et physiquement plus éprouvant”, explique cet homme. 
 
Le métro est également à l’arrêt dans la capitale. Pas de chance pour ce touriste américain décidément abonné aux grèves en tout genre pour ces vacances : “Tout d’abord, nous avons du changer notre vol à cause de la grève du personnel de cabine chez Bristish Airways. Hier, on a attendu notre ferry car les pêcheurs étaient en grève, on a attendu une heure. Et aujourd’hui, ce sont les agents du métro qui font grève donc on doit trouver un taxi pour aller à l’aéroport”.
 
Les journalistes ont également cessé le travail à la radio et à la télévision pour s’opposer à la réforme des retraites.
 
Un avant goût des perturbations avant le grand rassemblement prévu ce weekend à l’appel des deux principaux syndicats grecs.