DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie attend des excuses d'Israël

Vous lisez:

La Turquie attend des excuses d'Israël

Taille du texte Aa Aa

L’indignation est donc toujours aussi forte en Turquie. De nouvelles manifestations pro-palestiniennes ont eu lieu devant l’ambassade d’Israël à Ankara pour demander la levée du blocus sur la bande de Gaza. Indignation également au sommet de l’Etat. Pour le président turc, Israël a commis “l’une des plus graves erreurs de son histoire”.

“Si Israël admet et reconnaît ses erreurs, et essaie de rectifier la situation, alors peut-être que nos relations pourront s’améliorer. Mais ce qui est sûr, c’est que nos relations ne seront plus jamais les mêmes”, a déclaré Abdullah Gül.

Le premier ministre israélien a justifié le raid, au nom du droit à l’auto-défense, une position reprise par le vice-président des Etats-Unis. L‘émissaire américain pour le Proche-Orient, en visite en Cisjordanie, a, lui, réaffirmé la nécessité pour Israël de mener une enquête impartiale.

“Nous soutenons et nous nous associons à la déclaration du Conseil de sécurité sur cette tragédie, et nous allons continuer à travailler d’arrache-pied pour s’assurer qu’une réponse est apportée à l’ensemble des besoins de la population de Gaza. Cet incident souligne la nécessité de faire des progrès dans les négociations pour arriver à une solution à deux Etats”, a indiqué George Mitchell.

Et d’autres “incidents” pourraient se produire dès samedi, date à laquelle le “Rachel Corrie” espère arriver à Gaza. Ce cargo, affrété par une organisation irlandaise, transporte 750 tonnes d’aide humanitaire. L‘équipage a déclaré qu’il n’opposerait aucune résistance en cas d’intervention de la marine israélienne. Un deuxième bateau pourrait rejoindre Gaza la semaine prochaine.