DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'hommage aux victimes turques du raid israélien

Vous lisez:

L'hommage aux victimes turques du raid israélien

Taille du texte Aa Aa

Après l’indignation, le deuil. A Istanbul, des milliers de personnes ont salué la mémoire des huit Turcs, victimes de l’attaque de la flottille vers Gaza. 
Un américain d’origine turque avait aussi trouvé la mort dans ce raid de la marine israélienne.
D’après les médecins légistes turcs, les neuf victimes ont été tués par balles dont un à bout portant.
Leurs corps avaient été rapatriés en Turquie la nuit dernière, comme plusieurs centaines de membres du convoi humanitaire. Israël a confirmé avoir expulsé l’ensemble des 700 passagers sauf sept blessés. 
 
Une fois sur le sol turc, les militants témoignent et font les mêmes accusations. C’est le cas de trois passagers italiens. “Les soldats nous ont attaqué en pleine nuit, avec leurs tenues sombres, en tirant depuis leurs bateaux, raconte l’une d’elles. Ils sont arrivés par les airs et ils ont fait un massacre.”
“Ils nous ont attaqué. En cinq minutes, ils nous ont fait prisonnier, témoigne un autre. Et ils ont aussi voulu nous jeter par-dessus bord.”
“Je garde un très mauvais souvenir de la détention, en Israël, raconte un troisième. Ils n’ont pas respecté nos droits : le droit d’appeler notre ambassade, de prévenir nos proches. Ils ne nous ont pas lâché pendant la cinquantaine d’heures où nous sommes restés prisonniers.”
Israël accuse au contraire les militants pro-palestiniens d’avoir déclenché les violences.
 
Parmi les passagers, on affirme aussi que le bilan de l’attaque pourrait être plus lourd.
Le président d’une ONG islamiste qui participait au convoi s’est dit certain qu’il y avait des disparus parmi les militants.