DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barzani à Ankara : le Kurdistan irakien veut participer à la lutte contre le PKK

Vous lisez:

Barzani à Ankara : le Kurdistan irakien veut participer à la lutte contre le PKK

Taille du texte Aa Aa

La question kurde était au coeur d’une visite à Ankara du président de la région irakienne autonome du Kurdistan. Une première depuis six ans.
Massoud Barzani, jadis accusé par la Turquie de soutenir le Parti des Travailleurs du Kurdistan, a promis de redoubler d’efforts pour empêcher les attaques menées par les rebelles kurdes sur le sol turc depuis son territoire.
“Nous sommes opposés à la poursuite de la violence, a-t-il affirmé. Nous ne considérons pas la sécurité de la Turquie séparèment de la nôtre. Nous allons déployer tous les efforts pour mettre un terme à cette situation déplorable”, a-t-il insisté.

Alors que la population kurde est présente dans quatre pays, le conflit entre le PKK et les forces d’Ankara se concentre aux frontières de la Turquie et du Kurdistan irakien, base arrière des rebelles.
Depuis deux ans, les autorités turques demandent à cette région autonome de s’impliquer davantage dans la lutte contre le PKK, tout en menant des opérations militaires sur son territoire.

L’armée turque est confrontée à de multiples attaques depuis quelques semaines et notamment depuis que le week end dernier, le chef emprisonné du PKK Abdullah Öcalan a dit abandonné tout dialogue avec Ankara.
Lundi, six soldats turcs avaient été tués par les rebelles dans le sud de la Turquie.