DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

G20 de Busan : encourager la reprise sans aggraver les déficits

Vous lisez:

G20 de Busan : encourager la reprise sans aggraver les déficits

Taille du texte Aa Aa

Tâche délicate pour les ministres des finances du G20 réunis à Busan en Corée du sud : il doivent tenter de trouver les moyens de continuer à encourager la reprise économique sans pour autant aggravre leurs problèmes de déficit et d’endettement.

Les grands argentiers du G20 qui rassemble les principaux pays développés et émergents, vont sans difficulté parvenir à un constat commun à savoir que la reprise mondiale se poursuit mais reste Ô combien fragile.

En revanche et selon le projet de communiqué final, aucun progrès significatif n’est attendu sur une taxation des banques pour les obliger à participer à leur propre sautage si besoin est et le renforcement des règles de solidité des institutions financières.

L’idée d’une taxe sur les banques est défendue par les Etats Unis et les européens mais rejetée par d’autres pays comme le Brésil et le Canada.