DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire du torpillage d'un navire sud-coréen transmise au Conseil de Sécurité de l'ONU

Vous lisez:

L'affaire du torpillage d'un navire sud-coréen transmise au Conseil de Sécurité de l'ONU

Taille du texte Aa Aa

La Corée du Sud a annoncé avoir saisi le Conseil de sécurité des Nations Unies dans l’objectif de faire condamner son voisin du Nord pour l’attaque du 26 mars. Pour cela, il lui faudra rallier un soutien international. Un effort diplomatique qui pourrait entraîner un report des manoeuvres navales américano-sud coréennes d’après Washington.

Pour Séoul, Pyongyang doit reconnaître son méfait alors qu’une enquête internationale a conclu que la corvette “Cheonan” avait été touchée par un tir de torpille d’un sous-marin nord-coréen. 46 marins sud-coréens avaient été tués.

Par le biais de sa télévision d’Etat, le régime nord-coréen a accusé les autorités du Sud d’avoir fabriqué des preuves et affirmé que leurs alliés dont les Etats-Unis nourrissaient des “arrière-pensées” en voulant porter l’affaire devant le Conseil.
Pyonyang, féru des démonstrations de force, a promis de vastes représailles en cas de saisine effective de l’ONU et de condamnation à New York.